Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bio Express

  • : VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • : Journaliste, je collabore avec la presse économique et la presse professionnelle. Je signe des portraits, articles, interviews, dossiers et ouvrages. A mon actif également, des reportages en Afrique du Nord et Afrique subsaharienne. En parallèle, je conçois et pilote des formations sur la communication interculturelle. Et effectue tous travaux rédactionnels, présentation et animation de conférences-débats. Contact : veronique.narame@free.fr | Twitter : @veroniquenarame
  • Contact

LE CHOIX DE LA REDACTION

 

 

ALTERNATIVES INTERNATIONALES  n° 067

Juin 2015

       Boko Haram épuise le Cameroun

Par Véronique Narame
A Maroua et Minawao
 
couverture
                  

Depuis un an, le Cameroun fait face aux assauts meurtriers de la secte nigériane Boko Haram. Et contribue, depuis 2013, à l'accueil sur son territoire de 40 000 réfugiés nigérians dans le camp de Minawao.

 

Lire la suite.

Recherche

LE CHOIX DES INTERNAUTES

JUIN 2015

Algérie / Industrie électrique et électronique : Moderniser et restructurer

Algérie  / Maritime : L'Algérie combine mer et terre

Côte d'Ivoire / Socitech Groupe : Contribuer à la digitalisation de l'Afrique

Burkina Faso / Sibiri François Yaméogo, Styliste Modéliste

Algérie / Photo reportage au Salon international du livre d'Alger

Burkina Faso / Des infrastructures performantes pour l'industrie

 

 

7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 14:53

 

Yahclick, des solutions Internet

 

par satellite en Afrique

 

 

Paru dans CIOmag - Février/Mars 2013

 

 

industries_banner_home_users.pngDepuis le lancement d’Y1B, le second satellite du programme de télécommunication spatiale de l’opérateur émirati Al Yah Satellite Communications Company (Yahsat), en 2012, plusieurs fournisseurs africains ont souscrit à l’offre de solutions Internet haut-débit.  

 

Le satellite de télécommunications Yahsat Y1B offre une connectivité Internet haut-débit en bande Ka (Kurtz-above), via une connexion Ethernet au modem YahClick. Conçu et réalisé par Astrium (filiale du Groupe EADS) et Thales Alenia Space, il est distribué en Afrique du Sud, au Nigeria, en Angola, en Egypte, au Kenya, au Soudan, au Sud-Soudan, en Tanzanie et en Ouganda.  

Initialement destiné aux régions rurales et éloignées, où la connectivité Internet est rare, Yahclick est à présent utilisé là où l’ADSL et la 3G ne sont pas suffisamment fiables. Ce service à large bande est également choisi par ceux qui ont besoin d’optimiser leur vitesse de téléchargement Internet ou d’une sauvegarde en cas de panne. YahClick Service Partners propose, à des coûts attractifs, des packages avec des vitesses de 15 Mbps, qui sont adaptés aux marchés les plus mal desservis. Vox Telecom, qui est le fournisseur sud-africain de Yahclick, depuis son lancement en septembre 2012, a restructuré son offre Internet et distribue cette solution satellitaire qui offre la navigation sur Internet, le courrier électronique et les médias sociaux. Vox Telecom assure en parallèle la formation de techniciens et d’installateurs VSAT. D’autres opérateurs africains ont été retenus par Yahsat pour distribuer cette solution Internet par satellite en bande Ka. A l’instar du fournisseur RCS-Communication dans le Soudan du Sud et de Net One Télécommunications, qui a lancé Yahclick à Luanda (Angola), lequel transmet les données via des antennes VSAT.   

 

ENCADRE

La connectivité Internet de Yahclick est conforme aux exigences des entreprises de l'industrie du pétrole et du gaz ainsi qu’aux ONG. Son offre par satellite peut être un élément central de la stratégie éducative des TIC des établissements d'enseignement dans les zones urbaines et rurales enclavées. Les hôpitaux et les cliniques médicales rurales peuvent aussi avoir accès à ce service Internet, qui permet au personnel de partager des rapports médicaux, des radiographies, et de mener des consultations en ligne avec les spécialistes des principaux centres urbains.

Partager cet article

commentaires