Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bio Express

  • : VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • : Journaliste, je collabore avec la presse économique et la presse professionnelle. Je signe des portraits, articles, interviews, dossiers et ouvrages. A mon actif également, des reportages en Afrique du Nord et Afrique subsaharienne. En parallèle, je conçois et pilote des formations sur la communication interculturelle. Et effectue tous travaux rédactionnels, présentation et animation de conférences-débats. Contact : veronique.narame@free.fr | Twitter : @veroniquenarame
  • Contact

LE CHOIX DE LA REDACTION

 

 

ALTERNATIVES INTERNATIONALES  n° 067

Juin 2015

       Boko Haram épuise le Cameroun

Par Véronique Narame
A Maroua et Minawao
 
couverture
                  

Depuis un an, le Cameroun fait face aux assauts meurtriers de la secte nigériane Boko Haram. Et contribue, depuis 2013, à l'accueil sur son territoire de 40 000 réfugiés nigérians dans le camp de Minawao.

 

Lire la suite.

Recherche

LE CHOIX DES INTERNAUTES

JUIN 2015

Algérie / Industrie électrique et électronique : Moderniser et restructurer

Algérie  / Maritime : L'Algérie combine mer et terre

Côte d'Ivoire / Socitech Groupe : Contribuer à la digitalisation de l'Afrique

Burkina Faso / Sibiri François Yaméogo, Styliste Modéliste

Algérie / Photo reportage au Salon international du livre d'Alger

Burkina Faso / Des infrastructures performantes pour l'industrie

 

 

27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 14:37

 

Alphonse Ngassa : accompagner la

transformation numérique du Congo avec OBJIS

 

Paru dans CIO Mag – Octobre/Novembre 2014

 

 

Alphonse Ngassa est la pièce maîtresse d’OBJIS au Congo. Il a pris les commandes du développement du centre de formation, dès son ouverture dans la capitale congolaise, en mai 2013. Huit mois plus tard, en janvier 2014, il comptait parmi les associés de la société. Aujourd’hui, il est Responsable du Développement.

 

Aux côtés de Douglas Mbiandou, Fondateur et Président d’OBJIS, et de Philippe Ellah Dirat, Associé d’OBJIS Congo, Alphonse Ngassa contribue à la formation, sur le continent africain, d’une masse critique d'informaticiens de haut niveau. Mû par la volonté de pourvoir au développement des compétences informatiques en République du Congo, il a tout naturellement choisi de rejoindre la team OBJIS en 2013. Les raisons ? Alphonse Ngassa a été conquis par les formations qui font une large place aux applications pratiques. « Les participants se destinent à devenir des ingénieurs autonomes. Il leur faut par conséquent une formation leur permettant d’être en capacité de faire face aux différents besoins des entreprises congolaises et à celles de la filière numérique », explique ce professionnel chevronné, qui, par le passé, gérait le Service informatique de la société Nid Service et est actuellement membre actif de JCERTIF Congo. Cette organisation, qui promeut les NTIC à travers des séminaires de formation gratuits, est à l’origine de l’installation d’OBJIS au Congo. JCERTIF est l’un des partenaires du Centre de formation.

 

Transformation digitale

Responsable du développement et Associé de l’entité congolaise, Alphonse Ngassa déploie toutes ses ressources pour accompagner le Congo sur la voie de la transformation digitale. Et se prépare à accueillir une nouvelle génération de développeurs, laquelle va créer de nouveaux services pour les utilisateurs de téléphones mobiles. L’informaticien a également paramétré les besoins futurs des entreprises congolaises. « Elles vont avoir recours à de nouveaux services, qu’elles vont développer et surtout mieux utiliser, pour améliorer leurs processus métiers. Et vont générer, in fine, de la richesse ou encore accéder à des capitaux. » De même, il prévoit l’arrivée des objets connectés au Congo, comme partout ailleurs dans le monde. « Cette nouvelle façon de consommer l'information ouvrira inévitablement de nouvelles opportunités pour les entreprises congolaises », assure-t-il.     

 

Partenariats avec le CIRAS et l’OCI

Pour l’heure, celui qui est considéré par Douglas Mbiandou comme la « pièce maîtresse » du dispositif OBJIS à Brazzaville, gère d’une main d’expert la croissance du Centre de formation à Brazzaville. « Nous avons atteint plusieurs objectifs, parmi lesquels l’ouverture d’un Centre de formation comprenant une trentaine d’étudiants de première année inscrits en cours du soir. Dans le même temps, nous avons signé un contrat de partenariat avec le Centre d’informatique et de recherche de l’armée et de la sécurité (CIRAS), l’un des leaders de l’informatique au Congo, qui a accompagné OBJIS Congo lors de son installation. Et dont on peut espérer qu’il sera un futur client », souligne Alphonse Ngassa. Il ajoute que la confiance accordée par Jérôme Iwandza, Directeur du CIRAS, à OBJIS Congo, a été déterminante. Tout comme celle de l’Office congolais de l’informatique (OCI) - la première référence d’OBJIS Congo -, qui a fait appel à ses services lors de sa reconfiguration en Agence congolaise des systèmes d'information (ACSI).

A souligner également le partenariat avec BantuHub, un incubateur de startups. Ce Hub de Technologie, situé à Brazzaville, accompagne les futurs entrepreneurs à travers des séminaires de formations et des échanges d’expériences. Conçu comme un espace de CoWorking, le BantuHub offre toutes les conditions pour transformer des idées en entreprises. « Fini les temps où chacun œuvrait dans son coin. L'espace de coworking BantuHub propose des services dédiés aux travailleurs indépendants du secteur des TIC et aux blogueurs du Congo. Désormais, ces professionnels peuvent avoir accès à des ressources – une salle de travail, la connexion Internet, une bibliothèque… - qui leur permettent de mener à bien leurs projets. » A noter que le Ministère congolais des Postes et Nouvelles technologies apporte son soutien moral, matériel et financier à ces initiatives.

 

Central African Backbone

Infatigable promoteur d’OBJIS au Congo, Alphonse Ngassa a inscrit d’autres projets à l’ordre du jour. A commencer par l’agrandissement du centre de formation et la signature de nouveaux partenariats avec des entreprises et des organismes, notamment avec VMK – Concepteur de tablettes tactiles et Smartphones. OBJIS Congo s’est aussi positionné sur le projet d'interconnexion des pays d'Afrique centrale à la fibre optique, le « Central African Backbone » (CAB), promu par la Banque Mondiale et les Etats d’Afrique centrale. Autre perspective de développement, l’ouverture d’antennes d’OBJIS dans les grandes villes du pays afin de faciliter l’accès à la formation en informatique au plus grand nombre.  

 

____________________________________________________________________________________________

CIRAS

Le Centre d’informatique et de recherche de l’armée et de la sécurité (CIRAS) assiste le gouvernement congolais dans les domaines de la recherche, du développement d'applications stratégiques et de la promotion des Technologies de l'information et de la communication en matière de défense nationale et de sécurité. Créé en 1979, il est actuellement dirigé par le colonel Jérôme Iwandza. Outre le développement des applications et la recherche, le CIRAS assure des formations  en informatique et en techniques administratives via le Centre de formation en informatique (CFI - CIRAS).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cours informatique 12/06/2015 11:38

Parfait

Cours informatique 12/06/2015 11:37

Impeccable, tout et parfait, continué

Narame 12/06/2015 15:25

Merci !