Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bio Express

  • : VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • : Journaliste, je collabore avec la presse économique et la presse professionnelle. Je signe des portraits, articles, interviews, dossiers et ouvrages. A mon actif également, des reportages en Afrique du Nord et Afrique subsaharienne. En parallèle, je conçois et pilote des formations sur la communication interculturelle. Et effectue tous travaux rédactionnels, présentation et animation de conférences-débats. Contact : veronique.narame@free.fr | Twitter : @veroniquenarame
  • Contact

LE CHOIX DE LA REDACTION

 

 

ALTERNATIVES INTERNATIONALES  n° 067

Juin 2015

       Boko Haram épuise le Cameroun

Par Véronique Narame
A Maroua et Minawao
 
couverture
                  

Depuis un an, le Cameroun fait face aux assauts meurtriers de la secte nigériane Boko Haram. Et contribue, depuis 2013, à l'accueil sur son territoire de 40 000 réfugiés nigérians dans le camp de Minawao.

 

Lire la suite.

Recherche

LE CHOIX DES INTERNAUTES

JUIN 2015

Algérie / Industrie électrique et électronique : Moderniser et restructurer

Algérie  / Maritime : L'Algérie combine mer et terre

Côte d'Ivoire / Socitech Groupe : Contribuer à la digitalisation de l'Afrique

Burkina Faso / Sibiri François Yaméogo, Styliste Modéliste

Algérie / Photo reportage au Salon international du livre d'Alger

Burkina Faso / Des infrastructures performantes pour l'industrie

 

 

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 06:31

 

Focus sur l’industrie du tabac et de la cigarette

au Maroc, en Algérie et en Tunisie

 

Pour International News Services - Février 2011

 

algeria.jpgSelon une enquête menée par IMS Health, la consommation quotidienne moyenne est de 18 cigarettes au Maghreb central. Des estimations produites, en 2010, par l’Office national tunisien de la famille et de la population, font apparaître que 50% d’adultes - dont 10% de femmes - et 28% d’enfants et d’adolescents fument. En Algérie, le phénomène concerne 30 à 40% d’hommes et moins de 10% de femmes (source ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière). 15% utilisent du tabac à chiquer. Au Maroc, le taux de fumeurs de cigarettes est plus faible avec 31% d’hommes, 3% de femmes et 15% de jeunes.

 

Altadis Maroc, filiale du groupe Imperial Tobacco PLC, exploitait, jusqu’au 1er janvier 2011,  les monopoles relatifs au tabac dont la production avait été fixée à 4 000 tonnes pour cette même année. C’est dans l’usine d’Aïn Harrouda que l’opérateur fabrique les marques News, Fortuna et Gauloises blonde. Ces deux dernières représentent 11,6% du marché. Le portefeuille d’Altadis Maroc comprend également les cigarettes Marquise, la marque leader sur le marché marocain, avec 62% de parts. Les marques internationales représentent près de 29% des ventes. En 2010, Altadis détenait 83,3% de parts du marché marocain, tandis que les 16,7% restant étaient répartis entre Philip Morris International (PMI) et Japan Tobacco International (JTI) qui distribue Winston. S’agissant de la consommation totale de cigarettes, elle a été, selon Martin Carroll, directeur général d’Altadis Maroc, d'environ 16,5 milliards d’unités en 2009, soit une moyenne par individu de 17 cigarettes par jour.

L’Algérie est un pays importateur de tabac, du moins pour ce qui concerne l’industrie de la cigarette. La Société nationale des tabacs et allumettes (SNTA), qui, selon un expert européen présent sur ce secteur, détient plus de 60% de parts de marché (avec 16 milliards de cigarettes vendues en 2010), a importé à hauteur de 70 millions $ de tabac. En revanche, le pays satisfait à la demande en prisé/mâché en en cultivant 2 000 à 2 500 tonnes par an.

En termes de production et de distribution de cigarettes, la Société de tabacs algéro-émiratie (STAEM) arrive en 2e position derrière la SNTA. Elle commercialise PMI, Imperial Tobacco et JTI, à hauteur de 10 milliards d’unités/an. British American Tobacco (BAT) lui succède avec 3 milliards de cigarettes, notamment via les marques Rothmans et Dunhill. « L’Afrique du Nord joue un rôle essentiel dans le succès de l’entreprise sur le continent, et en particulier l’Algérie où une usine a récemment été construite », précise la BAT. PMI affiche une progression significative sur le marché algérien avec 20,2% de croissance enregistrée au 3e trimestre 2010 pour la marque Marlboro, classée au top 2 des ventes. Elle succède à Rym, la favorite, avec 50% de parts, et précède L&M.   

En Tunisie, la Régie nationale des tabacs et des allumettes (RNTA) et la Manufacture des tabacs de Kairouan (MTK)  constituent les deux principaux acteurs d’un secteur qui a réalisé un chiffre d’affaires de 273,5 millions de dinars en 2009. La matière première provient de 12 centres de culture qui ont produit 1 622 tonnes de tabac à fumer et à priser en 2009. La consommation de cigarettes en 2010 est estimée à 12 ou 13 milliards d’unités. La RNTA et MTK détiennent le monopole de la production et de la distribution des cigarettes et  cigares, au premier rang desquelles on trouve 20 mars international, puis 20 mars Légère et Cristal.

Cela n’empêche pas la circulation sur le marché de cigarettes étrangères de contrebande ou de contrefaçon. Pour l’heure, le problème majeur auquel est confronté la RNTA fait suite aux émeutes qui ont secoué le pays depuis la fin de l’année 2010. Selon un cadre de la société nationale, « de lourds dégâts sont à déplorer suite à ces événement, le principal étant la destruction et la violation de plusieurs Recettes des finances, lesquelles sont habilitées à la collecte des fonds provenant de la vente du tabac et des cigarettes. » En outre, des stocks de marchandises appartenant à la régie d’Etat ont été détruits ainsi que du matériel informatique. La situation est toutefois plus ou moins rétablie au 21 janvier 2011 et le personnel a repris ses fonctions. 

 

 

Partager cet article

commentaires