Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bio Express

  • : VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • : Journaliste, je collabore avec la presse économique et la presse professionnelle. Je signe des portraits, articles, interviews, dossiers et ouvrages. A mon actif également, des reportages en Afrique du Nord et Afrique subsaharienne. En parallèle, je conçois et pilote des formations sur la communication interculturelle. Et effectue tous travaux rédactionnels, présentation et animation de conférences-débats. Contact : veronique.narame@free.fr | Twitter : @veroniquenarame
  • Contact

LE CHOIX DE LA REDACTION

 

 

ALTERNATIVES INTERNATIONALES  n° 067

Juin 2015

       Boko Haram épuise le Cameroun

Par Véronique Narame
A Maroua et Minawao
 
couverture
                  

Depuis un an, le Cameroun fait face aux assauts meurtriers de la secte nigériane Boko Haram. Et contribue, depuis 2013, à l'accueil sur son territoire de 40 000 réfugiés nigérians dans le camp de Minawao.

 

Lire la suite.

Recherche

LE CHOIX DES INTERNAUTES

JUIN 2015

Algérie / Industrie électrique et électronique : Moderniser et restructurer

Algérie  / Maritime : L'Algérie combine mer et terre

Côte d'Ivoire / Socitech Groupe : Contribuer à la digitalisation de l'Afrique

Burkina Faso / Sibiri François Yaméogo, Styliste Modéliste

Algérie / Photo reportage au Salon international du livre d'Alger

Burkina Faso / Des infrastructures performantes pour l'industrie

 

 

30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 15:53

« Le sang des promesses.

Puzzles, racines, et rhizomes »

Wajdi Mouawad

Actes Sud / Leméac

91 pages

12 €

 

 

 

Wajdi Mouawad, dramaturge né au Liban et résident au Québec, dévoile, dans cet ouvrage, l’esprit qui a présidé à l’écriture et à la mise en scène de son quatuor Littoral, Incendies, Forêts, Ciels. Sont consignés pêle-mêle des lettres adressées aux acteurs, des rapports à destination des financeurs, des reproductions de tableaux, les maquettes de ses décors ainsi que les textes et notes éparses qui constituent son journal de bord.

L’on y découvre les motivations profondes autant qu’incompressibles d’un artiste qui entre en comédie comme pour tenter de transcender le traumatisme de la guerre. « Dans ma vie, cet éclat s’appelle théâtre. Il a surgi tout à coup avec l’exil. Il a bien fallu trouver autre choses pour recréer l’espace du bonheur… » écrit-il en préambule. Rien d’étonnant alors que soient enserrés entre ces pages des faits d’une extrême virulence. Car l’intention de l’auteur telle qu’exposée ici a été de débusquer dans le tréfonds du passé les mobiles à l’origine de cette infernale succession d’horreurs dont son pays natal et la Palestine ont été le théâtre. Ainsi lui a-t-il fatalement fallu explorer la question de la haine. « Je désirais mettre sur scène cette roue qui broie tout et entraîne l’humanité au complet dans son sillage » prévient-il. 

Le sang des promesses soulève un coin de ce voile dont se drapent les êtres par trop de meurtrissures atteints, et qui n’ont d’autre issue pour se tenir à distance des pulsions de vengeance assassine, que de transmuer leur colère et leur rage en un acte de création artistique.  

 

Partager cet article

Published by Narame - dans OUVRAGES
commenter cet article

commentaires