Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bio Express

  • : VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • : Journaliste, je collabore avec la presse économique et la presse professionnelle. Je signe des portraits, articles, interviews, dossiers et ouvrages. A mon actif également, des reportages en Afrique du Nord et Afrique subsaharienne. En parallèle, je conçois et pilote des formations sur la communication interculturelle. Et effectue tous travaux rédactionnels, présentation et animation de conférences-débats. Contact : veronique.narame@free.fr | Twitter : @veroniquenarame
  • Contact

LE CHOIX DE LA REDACTION

 

 

ALTERNATIVES INTERNATIONALES  n° 067

Juin 2015

       Boko Haram épuise le Cameroun

Par Véronique Narame
A Maroua et Minawao
 
couverture
                  

Depuis un an, le Cameroun fait face aux assauts meurtriers de la secte nigériane Boko Haram. Et contribue, depuis 2013, à l'accueil sur son territoire de 40 000 réfugiés nigérians dans le camp de Minawao.

 

Lire la suite.

Recherche

LE CHOIX DES INTERNAUTES

JUIN 2015

Algérie / Industrie électrique et électronique : Moderniser et restructurer

Algérie  / Maritime : L'Algérie combine mer et terre

Côte d'Ivoire / Socitech Groupe : Contribuer à la digitalisation de l'Afrique

Burkina Faso / Sibiri François Yaméogo, Styliste Modéliste

Algérie / Photo reportage au Salon international du livre d'Alger

Burkina Faso / Des infrastructures performantes pour l'industrie

 

 

22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 12:40

 

 

Côte d’Ivoire : Expertise de haut niveau

 Paru dans CIO Mag - Eté 2013

 

Pour favoriser le développement des TIC et hisser le pays au rang des nations émergentes à l’horizon 2020, le gouvernement ivoirien s’entoure d’expertise de haut niveau.

 

La Côte d’Ivoire s’est fixé comme objectif de développer les TIC en s’appuyant sur les meilleures ressources. Trois axes stratégiques guident l’action du gouvernement : favoriser l’accessibilité des populations aux équipements ; permettre au pays de bénéficier d’applications informatiques dans les domaines de l’éducation, la santé, la gouvernance ; le doter de ressources humaines de qualité.

Bruno Nabagné Koné, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la  communication, est mobilisé sur ce front. Depuis le début de l’année, il a successivement accordé audience aux experts de la Banque mondiale (BM), à SAP - leader sur le marché des logiciels d'entreprise -, à une délégation de Samsung et au chargé d’affaires de la société chinoise CITCC.

 

Backbone en fibre optique

cable-ACE-300x267.jpgLa visite de la BM s’est inscrite dans le cadre de son assistance au Programme régional Ouest-africain de développement des infrastructures de communications (WARCIP/ West Africa Regional Communication Infrastructure Program). Il vise à combler les lacunes de connectivité et de déploiement des réseaux à large bande et à accélérer la réalisation d’un marché régional intégré des TIC. Le programme en Côte d’Ivoire concerne l’accompagnement dans les projets de connectivité régionale, de backbone national en fibre optique ainsi que de l’exploitation et de l’utilisation des TIC dans le domaine agricole.

S’agissant de la construction du réseau haut débit en fibre optique, le ministre a récemment reçu le chargé d'affaire de la société chinoise CITCC. Pour l’heure, les travaux concernent le tronçon Abidjan-Bouna du backbone de l’axe Est, dont le coup d’envoi a été donné en janvier.

 

Equipements et applications

 

Un partenariat avec le gouvernement indien et Exim Bank de l’Inde a été scellé pour le développement des activités du Village des technologies de l’information et de la biotechnologie. La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) sont pour leur part investies dans la mise en place de la zone franche. L’entreprise allemande de logiciels d’entreprises Systems Applications and Products (SAP), qui a été reçue par le ministre Bruno Koné, a entamé des négociations pour une éventuelle mise à disposition de ses applications au bénéfice des PME ivoiriennes. Une délégation du groupe Samsung electronics a aussi fait le déplacement à Abidjan, mue par la même ambition d’accompagner le pays dans le développement des TIC.


Partager cet article

commentaires