Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bio Express

  • : VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • : Journaliste, je collabore avec la presse économique et la presse professionnelle. Je signe des portraits, articles, interviews, dossiers et ouvrages. A mon actif également, des reportages en Afrique du Nord et Afrique subsaharienne. En parallèle, je conçois et pilote des formations sur la communication interculturelle. Et effectue tous travaux rédactionnels, présentation et animation de conférences-débats. Contact : veronique.narame@free.fr | Twitter : @veroniquenarame
  • Contact

LE CHOIX DE LA REDACTION

 

 

ALTERNATIVES INTERNATIONALES  n° 067

Juin 2015

       Boko Haram épuise le Cameroun

Par Véronique Narame
A Maroua et Minawao
 
couverture
                  

Depuis un an, le Cameroun fait face aux assauts meurtriers de la secte nigériane Boko Haram. Et contribue, depuis 2013, à l'accueil sur son territoire de 40 000 réfugiés nigérians dans le camp de Minawao.

 

Lire la suite.

Recherche

LE CHOIX DES INTERNAUTES

JUIN 2015

Algérie / Industrie électrique et électronique : Moderniser et restructurer

Algérie  / Maritime : L'Algérie combine mer et terre

Côte d'Ivoire / Socitech Groupe : Contribuer à la digitalisation de l'Afrique

Burkina Faso / Sibiri François Yaméogo, Styliste Modéliste

Algérie / Photo reportage au Salon international du livre d'Alger

Burkina Faso / Des infrastructures performantes pour l'industrie

 

 

7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 15:11

 

E-Cames : un portail dédié aux

 

enseignants-chercheurs africains

 

cames.jpg

Paru dans CIOmag - Février/mars 2013

 

 

Le conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames), une institution intergouvernementale qui regroupe 18 pays, innove cette année 2013 avec le portail d’inscriptions en ligne e-Cames.

 

Avec e-Cames, les enseignants ou chercheurs africains peuvent en un clic solliciter une évaluation individuelle de leurs compétences scientifiques et pédagogiques, ou s’inscrire sur les listes d’aptitude aux différents grades de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il leur est aussi possible de candidater online au concours d’agrégation.

Une bibliothèque numérique est également en cours de réalisation. Elle s’inscrit dans le cadre du projet « Edition électronique des revues scientifiques africaines », lequel vise à la valorisation et la diffusion, à l’échelle régionale et à l’international, de la production scientifique du continent. Le processus de mise en ligne des contenus est pris en charge par le Cames.

Une page Facebook et un compte Twitter (@LeCames) informent en temps réel de l’actualité du Cames, qui projette une gouvernance entièrement numérique dans les universités à l’horizon 2019. « Aujourd’hui, le challenge consiste à favoriser l’accès à l’enseignement supérieur, à s’assurer du bon niveau de la formation et de son adéquation avec l’emploi. Il est également question de son financement et d’une meilleure intégration des TIC dans le système éducatif », souligne Zakari Liré, responsable du Centre d’information et de documentation (CID-Cames).

 

 

ENCADRE

Le Cames, dont le siège est à Ouagadougou (Burkina Faso), est une institution intergouvernementale créée en 1968, qui compte 18 pays membres (Bénin - Burkina Faso - Burundi - Cameroun - Centrafrique - Congo - Côte d’Ivoire - Gabon - Guinée - Guinée-Bissau - Guinée Equatoriale - Madagascar - Mali - Niger - Rwanda - Sénégal - Tchad – Togo).

Le Cames gère les carrières des enseignants et des chercheurs. Son rôle consiste également à accompagner les pays membres pour optimiser la qualité de l’enseignement supérieur.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires