Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bio Express

  • : VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • : Journaliste, je collabore avec la presse économique et la presse professionnelle. Je signe des portraits, articles, interviews, dossiers et ouvrages. A mon actif également, des reportages en Afrique du Nord et Afrique subsaharienne. En parallèle, je conçois et pilote des formations sur la communication interculturelle. Et effectue tous travaux rédactionnels, présentation et animation de conférences-débats. Contact : veronique.narame@free.fr | Twitter : @veroniquenarame
  • Contact

LE CHOIX DE LA REDACTION

 

 

ALTERNATIVES INTERNATIONALES  n° 067

Juin 2015

       Boko Haram épuise le Cameroun

Par Véronique Narame
A Maroua et Minawao
 
couverture
                  

Depuis un an, le Cameroun fait face aux assauts meurtriers de la secte nigériane Boko Haram. Et contribue, depuis 2013, à l'accueil sur son territoire de 40 000 réfugiés nigérians dans le camp de Minawao.

 

Lire la suite.

Recherche

LE CHOIX DES INTERNAUTES

JUIN 2015

Algérie / Industrie électrique et électronique : Moderniser et restructurer

Algérie  / Maritime : L'Algérie combine mer et terre

Côte d'Ivoire / Socitech Groupe : Contribuer à la digitalisation de l'Afrique

Burkina Faso / Sibiri François Yaméogo, Styliste Modéliste

Algérie / Photo reportage au Salon international du livre d'Alger

Burkina Faso / Des infrastructures performantes pour l'industrie

 

 

26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 06:24

 

Gilles Leprêtre, Directeur général SAP Afrique francophone

« SAP met toute son expertise et son expérience au service

des enjeux de sécurité »

 

 

Paru dans CIO Mag N° 35 - Février/Mars 2015

 

Chez SAP, on ne badine pas avec la sécurité des systèmes d’information. A fortiori dans un contexte où les accès aux SI se multiplient et se diversifient. Gilles Leprêtre Directeur général Afrique francophone, fait démonstration des performances de l’éditeur allemand en matière de sécurité.   

 

 

« La sécurisation et le contrôle des accès aux systèmes d’information (SI) sont des enjeux que SAP relève partout dans le monde depuis plus de quarante ans ». Gilles Leprêtre, Directeur général SAP Afrique francophone, s’en explique. Il précise  que pour limiter les risques d’usurpation d’identité, de vol de données ou d’intrusion malveillante, les systèmes d’information sont sécurisés « par construction » et par le biais de systèmes biométriques, comme les cartes à puce ou les logiciels. Ces derniers sont du reste choisis de manière à répondre de façon proportionnée aux risques. « L’expérience de SAP, construite en partenariat avec ses clients et les spécialistes de la sécurité, constitue une réponse à ces enjeux ». Pour preuve, les quelque 260 000 clients de SAP - tous secteurs d’activités confondus - opèrent au quotidien pour un volume de transaction financière de l’ordre de 74% du total mondial.

 

Sécurité des systèmes informatiques

En Afrique, où le leader mondial des applications de gestion et d’aide à la décision est présent depuis 1988, les entreprises et les services publics sont, comme ailleurs, de plus en plus concernés par la multiplication et la diversification des accès aux systèmes d’information. SAP, qui comptabilise 1 500 clients sur le continent - dont plus de 300 sur l’Afrique francophone -, est au premier chef concerné par cette réalité. Au nombre de ses clients figurent en effet la compagnie aérienne Royal air Maroc, l'Office national de l'électricité, électrification rurale du Maroc, Al Omrane, le Ministère marocain des Finances, le Groupe SIFCA en Côte d’Ivoire, Cevital en Algérie… « Nos clients, à qui nous fournissons des solutions de back-office et des applications métiers – dont un nombre croissant par le biais d’applications mobiles -, partagent les mêmes préoccupations sécuritaires », fait remarquer Gilles Leprêtre. Il ajoute : « Le système d’information des entreprises s’ouvre aux fournisseurs, aux partenaires et aux clients. Il en est de même pour les services publics, qui doivent en outre ouvrir leur SI aux agents et aux usagers. Cela ne peut se faire au détriment de la protection des données. Qu’il s’agisse des données de particuliers, d’entreprises, de structures publiques ou d’Etats, tout doit être sous contrôle ».  

 

Traçabilité des connexions et des processus

Avec des applications couvrant 25 secteurs d’activités – au premier rang desquels les quatre secteurs prioritaires en Afrique Francophone : Energie et ressources naturelles, Services publics, Banque et Assurance, et Telco, -, SAP a fait de la sécurité des données la priorité. « Dans des domaines aussi sensibles que la gestion des forces armées et des hôpitaux, les systèmes de gestion financière publique des Etats ou encore des banques et des assurances, SAP a développé une expertise unique garantissant la sécurité des systèmes informatiques. Tous les SI sont concernés, qu’ils soient utilisés par les agents publics, par les employés du secteur privé ou par les usagers et clients », atteste le Dg Afrique francophone. Au-delà de la sécurité des accès, les applications fournies par l’éditeur de progiciels garantissent la traçabilité de toutes les connexions et de tous les processus - en interactions ou en accès aux informations. « La plupart des solutions matérielles et logicielles tierces proposent de l’identification forte comme les cartes CPS, utilisées notamment dans l’industrie ou le monde des hôpitaux », précise Gilles Leprêtre.

Le Cloud est un des autres enjeux de sécurité. « Le développement des offres en mode cloud est un fantastique accélérateur de développement économique, mais seulement si la sécurité des données est garantie. SAP, qui est leader mondial dans le monde du cloud computing et des applications disponibles en mode SaaS, met toute son expertise et son expérience au service de cet enjeu de sécurité », conclut le Directeur général Afrique francophone de SAP.

 

_______________________________________________________________________________

Encadré

 

Gilles Leprêtre, le savoir-faire de SAP au service des

entreprises et des services publics d’Afrique francophone

 

L’informatique est la seconde nature de Gille Leprêtre. Il n’a jamais quitté cet univers depuis l’obtention de son Master de Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises jusqu’à ce jour, où il officie chez SAP comme Directeur général Afrique francophone. Dans le délai, il a travaillé dans une équipe de R&D au sein d’une grande SSII française et a par la suite évolué vers le monde de l’applicatif et des progiciels. Il a alors occupé des postes de direction commerciale chez JDEdwards et a été membre du comité de Direction de Peoplesoft France.

En 2006, Gille Leprêtre intègre SAP, où il manage le business des petites et moyennes entreprises, avant de rejoindre le board de SAP France, sur les verticaux stratégiques comme le secteur public, le retail, le consumer, les services professionnels ou encore l’industrie. A présent installé à Casablanca (Maroc) avec sa famille, il entend bien transférer cette expérience sur l’Afrique francophone et positionner SAP comme leader sur cette zone stratégique. « Les références et le savoir-faire de SAP seront rapidement profitables à l’économie de l’Afrique francophone », assure le Dg Afrique francophone. 

Partager cet article

Published by Narame - dans AFRIQUE
commenter cet article

commentaires