Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bio Express

  • : VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • VERONIQUE NARAME - JOURNALISTE
  • : Journaliste, je collabore avec la presse économique et la presse professionnelle. Je signe des portraits, articles, interviews, dossiers et ouvrages. A mon actif également, des reportages en Afrique du Nord et Afrique subsaharienne. En parallèle, je conçois et pilote des formations sur la communication interculturelle. Et effectue tous travaux rédactionnels, présentation et animation de conférences-débats. Contact : veronique.narame@free.fr | Twitter : @veroniquenarame
  • Contact

LE CHOIX DE LA REDACTION

 

 

ALTERNATIVES INTERNATIONALES  n° 067

Juin 2015

       Boko Haram épuise le Cameroun

Par Véronique Narame
A Maroua et Minawao
 
couverture
                  

Depuis un an, le Cameroun fait face aux assauts meurtriers de la secte nigériane Boko Haram. Et contribue, depuis 2013, à l'accueil sur son territoire de 40 000 réfugiés nigérians dans le camp de Minawao.

 

Lire la suite.

Recherche

LE CHOIX DES INTERNAUTES

JUIN 2015

Algérie / Industrie électrique et électronique : Moderniser et restructurer

Algérie  / Maritime : L'Algérie combine mer et terre

Côte d'Ivoire / Socitech Groupe : Contribuer à la digitalisation de l'Afrique

Burkina Faso / Sibiri François Yaméogo, Styliste Modéliste

Algérie / Photo reportage au Salon international du livre d'Alger

Burkina Faso / Des infrastructures performantes pour l'industrie

 

 

13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 12:31

 

Alink Telecom : pionnier des télécommunications

 

Paru dans CIO Mag – Juillet/Août 2014

 

 

Présent dans plus de treize pays du continent, le Groupe Alink Telecom est le spécialiste des solutions IP convergentes en Afrique. Louis N’ki Diakité, Président directeur général, est à l’origine de la performance. Prompt à relever les challenges, cet ingénieur de formation, qui a occupé des postes de direction dans de grandes entreprises technologiques comme Rank Xerox et Cap Gemini, est en passe de devenir le fournisseur incontournable des solutions de télécommunications des multinationales opérant en Afrique.  

 

La stratégie de développement du Groupe Alink Telecom repose sur quatre piliers, à commencer par les services VSAT. Ils permettent des liaisons à l’international, depuis la Zone franche Vitib de Bassam, nouveau hub ivoirien de la société. Le réseau global MPLS est le deuxième pilier. Son centre de gestion, basé à Accra (Ghana), a vocation à mailler les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale, avec des liens vers l’Europe et les Etats Unis.

Les solutions SAP en Cloud Computing sont le troisième axe de développement. Lancées à grande échelle, elles sont basées sur des modèles déjà éprouvés par les entreprises, ce qui réduit considérablement les coûts et le temps nécessaire à leur implémentation. La clientèle peut en outre bénéficier de tarifs attractifs avec les solutions SAP « Best Practices ». Et bénéficier d’installations sur-mesure, adaptées à son environnement.  

Les projets d’application verticale, tels que la « Bourse d’échange agricole » ou encore la fourniture d’une Plateforme en mode ASP pour le Mobile Banking, bouclent la boucle des solutions de télécommunications que propose Alink Telecom. « Notre expansion résulte de la mise en synergie de ces quatre objectifs et de notre capacité à nous développer sur de nouveaux territoires », explique le PDG. Pour l’heure, Louis N’ki Diakité prévoit d’investir près de 5 millions d’euros, dans les six prochains mois, pour densifier le réseau africain. « Notre vision est de tisser une toile MPLS sur l’ensemble des pays de l’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale ».

 

Services Data et Internet

Pour se hisser à un tel niveau d’expertise, le Groupe Alink a misé sur l’innovation. « Notre positionnement de leader technologique nous a conduits à ouvrir des services de Cloud Computing en les adossant à des Data Center dans chacun des pays où nous opérons. L’innovation et la remise en cause perpétuelle sont les garants de notre pérennité ! », fait remarquer le dirigeant. Il a fallu aussi consentir à des investissements conséquents. « L’implémentation de la stratégie a nécessité d’importants investissements, qu’il a fallu mobiliser en gagnant la confiance de banques, ce qui n’était, au départ, pas acquis ».

L’autre challenge a consisté à amener les équipes à adopter la nouvelle vision de l’entreprise. Et à rivaliser avec les très grandes entreprises du secteur en s’appropriant des niches de marché que nul n’avait décelées. Chemin faisant, l’opérateur s’est imposé sur le continent, jusqu’à atteindre sa taille critique.

Aujourd’hui, Alink Telecom est présent à tous les niveaux de la chaine des services, autant sur le contenu que sur le contenant. Et son fichier client est constitué de grands comptes, à qui il fournit des services Data et Internet. Parmi eux, Ecobank, Total, Western Union, Tata communications, Chevron, Air Ivoire…

Mais loin de se satisfaire de ses seuls résultats, le PDG du Groupe Alink Telecom, en humaniste soucieux de ses pairs, espère que l’accès à Internet se libéralisera en Afrique, principalement dans les pays francophones. « En acceptant de donner l’accès à tous les câblo-opérateurs, quelles que soient leur nationalité ou l’origine de leurs capitaux, on permettrait au marché de se développer. Selon la Banque mondiale, l’accroissement de 10% du taux de pénétration de l’Internet permettrait une croissance de 0,7% du PIB ».

________________________________________________________________

 

Alink Telecom

Année de création : 1994

Présence dans 13 pays d’Afrique

Effectif : 178 employés

Clients : + de 500

Chiffre d’affaires consolidé : 30 millions d’euros

Partager cet article

Repost 0

commentaires